En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Actualités

Défi-lecture : Rencontre avec Didier Daeninckx

Par webmestre clisson, publié le mardi 14 mars 2017 20:08 - Mis à jour le mercredi 15 mars 2017 09:24

Défi-lecture : Rencontre avec Didier Daeninckx

Une nouveauté cette année dans le cadre des animations autour de la lecture : Le défi-lecture 3ème / 2nde.

Depuis début octobre, une classe de 2nde générale et la 2nde professionnelle du lycée participent à ce défi-lecture, tout comme une classe de 3ème du collège Cacault et du collège Rosa Parks. La médiathèque Geneviève Couteau de Clisson est également associée au projet. C'est d'ailleurs là qu'a eu lieu la présentation des livres le 6 octobre 2016. Pendant plusieurs mois, les élèves ont donc pu découvrir cinq romans ou bandes dessinées. Ils devront également préparer des questions pour la finale qui opposera deux classes en mai prochain.

Les titres en lice pour cette année scolaire

* La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel

* Le retour d'Ataï de Didier Daeninckx

* Patients de Grand Corps Malade

* Le passeur de Loïs Lowry

* Quartier lointain de Jirô Taniguchi

La rencontre avec Didier Daeninckx

Ce temps fort du défi a eu lieu le vendredi 10 mars à la médiathèque Geneviève Couteau. Pendant une heure chaque classe a pu rencontrer l'auteur du roman graphique Le retour d'Ataï. Cette œuvre a plongé les élèves dans l'histoire de la colonisation française en Nouvelle-Calédonie. Ataï est un guerrier kanak qui a été trahi par les siens en 1878 lors d'une révolte. Il a été décapité. Plus d'un siècle plus tard, le vieux Gocéné se rend à Paris : il vient chercher la tête d'Ataï pour la ramener dans son pays et restaurer l'honneur des siens.

En rencontrant Didier Daeninckx, les élèves ont découvert un auteur engagé qui écrit pour défendre ceux dont on parle peu. Les thèmes abordés dans ses écrits le montrent bien : les roms dans l'une de ses nouvelles ; la manifestation algérienne de 1961 dans Meurtres pour mémoire ; la colonisation dans Le retour d'Ataï ou dans Cannibale...

Pour ce roman graphique, tout un travail de documentation et de recherches a été nécessaire. Didier Daeninckx s'est également rendu en Nouvelle-Calédonie. Les souvenirs visuels qu'il a gardés de ce voyage expliquent que, lorsqu'il est passé du court roman à la bande dessinée, une adaptation en couleurs s'est imposée. Il était le premier écrivain à être allé à la rencontre des peuples kanaks. Il a logé dans les villages et a fait de très nombreuses rencontres et a découvert certaines coutumes. En arrivant, le fait d'offrir un billet de 500 francs ainsi qu'un paquet de cigarettes, le tout enveloppé dans une étoffe, lui a ouvert les portes des tribus. A son départ, une monnaie kanake lui a été remise. Ce voyage, très riche sur le plan humain, a été pour lui une source d'informations très importante.

A noter qu'après la parution de son texte, la tête d'Ataï a réellement été restituée à la Nouvelle-Calédonie.

Les élèves avaient bien sûr préparé un certain nombre de questions. En plus de celles en lien avec Le retour d'Ataï, Didier Daeninckx a répondu de façon détaillé à tout ce qui concerne son parcours ou son travail d'écriture. Ce fut un moment passionnant. Merci à lui pour ce temps d'échange.

Un compte-rendu rédigé par quelques élèves paraîtra sur e-lyco.

Et ensuite ?

Les élèves vont continuer à lire les différents titres. Ils ont pour consigne, dans chacun des trois établissements concernés, de préparer des questions sur chacun des titres. Une sélection de ces questions sera faite et servira à la finale du défi qui opposera, à chaque fois, une classe de 3ème à une classe de 2nde.

Ces finales auront lieu au lycée au mois de mai. Le 18 et le 23 mai, collégiens et lycéens confronteront leur connaissances des oeuvres sous forme d'un défi oral. Ce sera également l'occasion pour les collégiens de découvrir le lycée.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe